Tags

Cela fait quelques années que Free a souhaité migrer son service de webmail GRATUIT chez un prestataire extérieur : Zimbra.

Au début, nous, gentils utilisateurs, nous y avons carrément gagné. Un webmail de bien meilleur qualité, et ce, toujours au même prix défiant toute concurrence de Zéro Euro par mois. Ça valait le coup.

Et puis, depuis quelques mois, je me demande si on a fait une si bonne affaire que ça.

Car est apparu entre temps le "Quota de mails".

Au début, après la migration, je n’avais aucun problème ou bien si rarement que je ne m’en souviens pas.
Or depuis quelques mois, j’ai constaté que je ne pouvais plus envoyer 2 mails l’un à la suite de l’autre.

Quand ça a commencé, je ne me suis pas inquiétée. Je me suis dit qu’il y avait des lenteurs sur le réseau… Ça finissait toujours par passer et mes mails pouvaient enfin être envoyés.

Au bout d’un moment, ça a fini par me lasser sévèrement, pour rester polie. Je suis donc allée fouiner du côté des seuls sites où les clients Free ont de l’information, à savoir l’Aduf (l’Association des Utilisateurs de Free, en étroite relation avec Free) et Freenews, une Association de consommateurs Freenautes. Et là, j’ai appris que les problèmes que je rencontrais étaient bien connus de la communauté de Freenautes et qu’ils étaient dus à des limitations imposées par Zimbra, le nouveau Webmail.

En gros, il était dit à peu près ceci : il y a un quota de mails à envoyer par jour et par compte et quand le quota est atteint, on a un message d’erreur qui empêche l’envoi d’un nouveau mail.

Déjà, cette nouvelle a de quoi atterrer plus d’un utilisateur car j’imagine la tête de ceux qui utilisent la messagerie Free pour leur travail (Entreprise, Freelance, Entrepreneur, que sais-je) et qui atteignent très vite la limite imposée d’on ne sait trop combien de mails par jour.

D’autre part, je ne comprends pas bien en quoi je suis moi-même impactée. Je n’envoie pas plus d’une dizaine de mails par jour via cette messagerie. Une vingtaine au grand maximum.
Et c’est essentiellement l’envoi de plusieurs mails d’affilé qui pose problème. Comme si une limite de "flood" était mise en place.

Free est au courant depuis un bon bout de temps.  Et je n’ai pas l’impression qu’ils comptent changer quoique ce soit à la situation.

Alors ok la messagerie Free est gratuite, on ne va pas en plus se plaindre qu’elle fonctionne mal !
Mais dans ce cas, qu’est-ce qui nous retient d’aller ouvrir un compte gmail, yahoo ou autre, tout aussi gratuit et moins contraignant ?

Moi, actuellement, la seule chose qui me retienne est que c’est malheureusement la seule adresse où mon prénom.nom est utilisable. Chez les concurrents, les logins qui m’intéressent ne sont déjà plus disponibles. Et c’est l’adresse que j’utilise pour mes contacts professionnels et ma famille.

Un jour, quand j’aurai le temps de prévenir tous mes contacts de mon changement d’adresse, je quitterai Free. Enfin… je suis cliente "pour de vrai" chez eux pour le triple-play…

Je me dis que ça ne les perturbera pas plus que ça… mais comme ils ont mis des "belles" bannières publicitaires sur leur webmail, j’imagine qu’une baisse de fréquentation du dit webmail ne les arrangerait pas non plus.

Un tel modèle économique s’assume. Qu’on ne fasse pas payer un service, ok. Qu’on le rémunère en bannière pub, ok.
Mais qu’au moins il soit compétitif face à la concurrence.

Mais bon, si j’ai Free, c’est ptet que j’ai rien compris !

About these ads